LE PROCHAIN ÉVÈNEMENT
» Voir tous les évènements
Pas d'évènement pour le moment
Philo-pause #1 : la vision de l'école générale par Hannah Arendt
terwagneolivier.be_philo-pause-1-la-vision-de-l-ecole-generale-par-hannah-arendt
Les thèses de Hannah Arendt sur la « crise de...

Postée le 23/09/20 | Lire la suite
Poésie- Momentanément absent #1 (extrait) Fils barbelés
terwagneolivier.be_poesie-momentanement-absent-1-extrait-fils-barbeles
dans les champs de nos villages
on sent encore l’odeur d’enfance
comme le parfum des vieilles pages
tout est à faire
soudain…
il ne se passe rien
(et c’est très bien)
l’horloge bloquée
il suffirait de la réparer
mais on ne préfère pas
on laisse les choses aller
comme ça
au matin
les enfants partent à l’aventure
traversée de la pâture
comme une entrée en résistance
la guerre défait tous leurs cheveux
la quête d’un Graal ou d’une mitaine
à la petite semaine
sous les fils barbelés
le ruisseau coule
en fond de pâture
(ça suffirait pour un poème)
Il ne prend pas la posture
de la Source Originelle
le petit ry est plus modeste
pas question de gonfler son lit
posé pépère au fond de la prairie
soudain
le ciel s’ennuage
les filles s’encanaillent
en vain
il est temps de se presser
sous les fils barbelés
pas de péage à nos passages
en frontières interdites
la peau hésite, s’écorche, se mêle
au sang des vaches et des oiseaux
les lèvres des filles toutes barbouillées
de mûres écrasées
pendant ce temps la vérité
s’épuise au fond du puit
la journée lentement chancèle
sans ennui
sous le ciel
on ne sait rien
de ce qui se passe ailleurs
les mots durs des railleurs
les décisions costume tailleur
des gens fermés « du monde ouvert"
on ne sait rien
vers dix-huit heures
on rentrera
pour la chaleur
d’un chocolat
on aura l’impression
de n'avoir rien fait
toute une vie pendant l'été
sous les fils barbelés




A paraître dans "Momentanément absent" Editions Traverse décembre 2020


 



Postée le 22/09/20
Retour au blog