LE PROCHAIN ÉVÈNEMENT
» Voir tous les évènements
Pas d'évènement pour le moment
LA DERNIÈRE NEWS
» Voir toutes les news
Sortie du nouveau recueil de poésies "Mal Blessée" 6 décembre 2017 Editions Traverse
Des glissements de récits en poèmes, de mythes en contes, une...

Postée le 01/12/17 | Lire la suite
  • Sur Marcel Moreau (Buvonzuncoup et Se dépasser pour s'atteindre)
    20/03/19 | Voir l'article
Réédition Soleils sur le Nihil - Fin Novembre 2015
Olivier Terwagne, avant la mise sous presse de la deuxième édition de son livre, « Soleils sur le Nihil »... « Ce recueil de textes expérimente le regard ironique d’un « occidental » qui se refuse à se définir comme tel, mais en même temps ne peut s’extraire des racines fondamentales autour desquelles il s’enroule – et s’étouffe. 
Il est cet Occident en mutation - ce dernier homme – fatigué d’être sans cesse renvoyé à sa culpabilité ; cet Occident qui tente de déjouer les accidents de l’histoire en posant un geste affirmateur sans écraser la figure de l’autre – l’ancien colonisé, la femme, la marge. Ce geste affirmateur est résumé dans le titre « Soleils sur le Nihil » sous forme d’une autre interrogation: un homme est absent à lui-même et dans le même temps, pleinement conscient des contradictions dans lesquelles il se trouve enfermé. Comment garder l’équilibre ? Quel « rôle » ai-je à jouer dans cette pièce ? Dans ce premier recueil, j’utilise les détournements d’expressions, les aphorismes, les césures, les jeux de mots comme outils de dévoilement : il a pour fonction d’accoucher d’un sens encore confus, non diagnostiqué, non élucidé… Que signifierait « Tweet sur seins trompés » sinon le grand raccourci de l’histoire entre les années yéyé soixante-huitardes des lendemains qui chantent la déconstruction et l’ère de la communication qui nous rapproche pour mieux nous isoler ? Qu’y faire ? Se défaire, peut-être, des conceptions illusoires que l’on a de soi-même. Se piétiner avec pudeur. Mettre le feu à sa propre chaumière comme disait Nietzsche. Citer. Parce qu’on ne peut pas penser seul. Cultiver son jardin renouvelé.

Postée le 30/11/15
Retour aux news